Le "Questions-réponses" de Laurie-Anne

 

Laurie-Anne, chargée de contenus , nous en dit un peu plus sur elle et son métier :

Bitwip et toi ?

Laurie-Anne : Notre aventure a commencé il n’y a pas très longtemps entre nous deux… Le 27 février, très précisément.  Mais je ne vous cache pas avoir eu des vues sur cette agence depuis un petit bout de temps.

Avant même de m’envoler pour l’Hexagone et de débuter mes études supérieures, j’avais fait quelques recherches sur les agences de communication présentes en Guyane.

Et comme vous devez vous en douter, c’est Bitwip qui m’a fait de l’oeil en premier ! Je ne savais pas comment, ni à quel moment, mais j’avais déjà à cette époque, une envie de collaboration.

J’ai donc décidé de suivre régulièrement leurs actualités même à 8 000km de distance et 3 ans plus tard, le moment était venu de les rejoindre.

Aujourd’hui, j’occupe le poste de chargée de contenu et je fais ce que j’aime le plus : écrire !

 

Quelles sont les qualités indispensables pour faire ton métier ?

Laurie-Anne : À mon avis, il faut savoir être curieux, créatif et apprécier la richesse des langues. Mon métier consiste majoritairement à communiquer pour une cible distincte et dans son langage. Cela nécessite d’être un véritable caméléon et de pouvoir passer d’un univers à un autre, souvent sans transition.

Et entre nous, la patience est un élément indispensable. À force de réfléchir constamment à de nouvelles idées, on finit par sécher.

Dans ce genre de situations, le meilleur à faire reste de garder la tête froide et de piocher des inspirations ailleurs. De se donner une occasion de souffler un bon coup.

Ton incroyable talent ?

Laurie-Anne : Je suis une grand fan d’astrologie et ce, depuis que je sais lire.

Grâce à mes nombreuses heures de lecture, je suis capable de deviner le signe astrologique de n’importe qui avec quelques minutes de conversation seulement (rires!)

Essayez de me mettre à l’épreuve, j’adore la compet’ !

Ton péché mignon ?

Laurie-Anne : Les bains de minuit ! Mais gardons ça entre nous, parce que ma mère me tuerait si elle le savait (rires!)

D’après elle, ça suffirait à me clouer au lit pendant un mois entier. Sauf que pour l’avoir fait plusieurs fois, je trouve que je m’en suis plutôt bien sortie…

Découvrez chaque mois l’interview sans filtre d’un membre de la team. Et pour ne rien rater, suivez-nous sur nos réseaux sociaux Facebook, Instagram, Linkedin et Twitter

Pour d’autres actus cliquez ici

Laurie-Anne2_Page_7
Publié dans Portrait

Plus de lecture...

Les 5 ingrédients essentiels...
C’est officiel, Bitwip est...
Threads ou plutôt Twitter...
Le « Questions-réponses » de Laurie-Anne